On trempe la pâte dans la sauce

Connu sous d'autres noms dans toute l'Afrique de l'ouest, le peut être considéré comme le plat national du Burkina Faso.
La farine de mil, de sorgho rouge ou de maïs, est mélangée à de l'eau et cuite en remuant beaucoup. C'est prêt quand la pâte est bien épaisse. On en casse des morceaux que l'on trempe dans la sauce du jour (sauce gombo, baobab, arachide, à l'oseille amère, etc.).
C'est un plat avant tout familial.

fermer la fenÍtre