statuette de la porteuse

Les bronziers de Ouagadougou sont des artistes passés maîtres dans l’art de la sculpture "à la cire perdue". Voici comment ils procèdent : la sculpture originale est réalisée en cire, puis enrobée dans une gaine d’argile. En cuisant, le bloc d’argile se solidifie... et la cire est perdue. On peut alors couler le bronze dans le moule ainsi obtenu.
Le métal refroidi, reste à casser le moule puis à brosser, ébarber, polir... Chaque atelier a ses sujets de prédilection mais du fait de cette technique, chaque oeuvre est forcément "unique".

fermer la fenÍtre