Les comptes de la commune de DiébougouLes comptes de la commune de Diébougou

dépêche AIB - 14 avril 2008

Nicolas Koumbatersour Dah, député-maire de Diébougou

Le maire de la commune de Diébougou Nicolas Dah, a présenté le bilan de l'année 2007, établi à 130 millions de recettes, contre plus de 93 millions dépensés.

Dans son rapport spécial, le maire précise que le Conseil municipal dispose d'un compte administratif de plus de 9 millions. Toutefois, selon le maire, il souffre d'un passif de 80 millions de F CFA lié aux factures impayées, toutes choses qui ont fait reculer certains bailleurs tels que le FICOD.

Les travaux de cette session se sont portés aussi sur des exposés de l'ONG Eau vive ; du Programme eau et assainissement GTZ ; du service des impôts sur les procédures de la dépense publique et enfin un recyclage des conseillers sur le rôle et les attributions du conseil municipal et l'administration communale.

Le conseil a par ailleurs adopté à l'unanimité les délibérations portant validation des procès verbaux de mise en place des Comités villageois de développement ; la création d'une commission ad hoc pour l'élaboration du plan communal de développement, la rectification des tarifs au niveau du marché notamment la taxe d'occupation des places du marché et enfin la validation du programme annuel d'investissement 2008.

En guise de perspective, le conseil municipal compte renforcer les compétences des acteurs de la décentralisation à travers la création d'un cadre de concertation technique communal.

Le nouveau secrétaire général de la mairie, M. Janjua Lompo a été présenté au conseil municipal. Celui-ci remplace M. Congrès Tidiane Dabiré qui était à ce poste depuis 2000.

Certains conseillers de l'alliance CDP-RPP Gwassigi, ont boycotté la rencontre, mais les débats se sont avérés souvent houleux au sein de ce conseil dirigé par l'ADF-RDA, un parti de l'opposition.

fermer la fenêtre